Jouer en toute sécurité

L’alliance du jeu et de l’argent est le fondement de la régulation et c’est l’argent qui est porteur de risques : risque de jeu excessif et d’addiction, risque de blanchiment, risque  de manipulations , risque de fraude. L’alliance est  viable et sans danger si chaque élément reste à sa juste place : le «jeu » est prépondérant et il doit dominer. L’argent est nécessaire comme adjuvant à condition qu’il soit encadré et contrôlé. C’est la mission du régulateur de faire respecter cet ordre des choses pour que le jeu d’argent reste un jeu 

Son action s’organise autour de deux impératifs : protéger le joueur qu’il soit mineur, consommateur, interdit volontaire de jeu, joueur modéré ou excessif et sauvegarder l’ordre public en luttant contre les manipulations et la tricherie, l’offre illégale et le blanchiment d’argent.

""

Je maîtrise mon jeu

Combattre l'offre illégale

La lutte contre l’offre illégale s’inscrit au cœur de l’action du régulateur car elle impacte plusieurs de ses missions, notamment la protection du joueur, le soutien du marché agréé.

 

Miser sur l'offre légale
 

Un opérateur agréé :

  • est contrôlé en permanence par l'ANJ qui peut, si besoin, le faire condamner s'il viole ses obligations
  • utilise des logiciels de jeux homologués par cette autorité
  • doit veiller à la protection de vos données personnelles, notamment bancaires.

 

Retrouvez la liste des opérateurs agréés en cliquant ici.

Prévenir l'addiction

Le jeu d’argent est un loisir choisi et pratiqué par un nombre important de nos concitoyens. Ce n’est pas tout à fait un loisir comme un autre. L’ANJ a pour mission de tout mettre en œuvre pour qu’il reste un jeu. 

Lutter contre le blanchiment de capitaux

Une mission à forts enjeux impliquant au niveau national et international plusieurs instances de contrôle et d’orientation.

Désignée comme autorité de contrôle des opérateurs agréés de jeu en ligne et des opérateurs sous droits exclusifs, l’ANJ veille à ce qu’ils respectent leurs obligations en ce domaine et participe à la politique nationale en matière de lutte de contre le blanchiment en tant que membre du Conseil d’Orientation de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (COLB). Elle est en outre un interlocuteur privilégié de TRACFIN.

description image

Lutter contre les manipulations sportives

L’Autorité nationale des jeux est un acteur important de la lutte contre la manipulation des compétitions sportives et agit à trois niveaux : le collège de l’Autorité, la plateforme nationale, le groupe de Copenhague.

Protéger les mineurs

La  relation des mineurs et des jeux d’argent est particulièrement encadrée notamment par le code de la sécurité intérieur :

« Art. L. 320-7 - Les mineurs, même émancipés, ne peuvent prendre part à des jeux d'argent et de hasard dont l'offre publique est autorisée par la loi (...)

« Art. L. 320-8 - Les opérateurs de jeux d'argent et de hasard légalement autorisés sont tenus de faire obstacle à la participation de mineurs, même émancipés, aux activités de jeu ou de pari qu'ils proposent. (…) Sur les hippodromes et dans les postes d'enregistrement de jeux de loterie, de jeux de paris sportifs ou de paris hippiques mentionnés aux 3°, 4° et 5° de l'article L. 320-6, la personne physique qui commercialise directement auprès du client les jeux d'argent et de hasard peut exiger du client qu'il établisse la preuve de sa majorité ».

description image

Informer le consommateur

L’ANJ assure la protection du joueur-consommateur de jeu d’argent en coopération avec la DGCCRF.

Elle vérifie la conformité des conditions générales d’utilisation des sites et  surveille les mécanismes de fiducie ou de caution qui garantissent la disponibilité des avoirs des joueurs.

Elle publie également lorsqu’elle le juge utile, des communications qui expriment sa position sur certains aspects de la relation opérateurs - consommateurs de jeu d’argent.