Nominations à l’ANJ

Joueur/Opérateur #L’ANJ

Publié le jeu 25/06/2020 - 09:00

L’Autorité nationale des jeux, dont le premier collège s’est tenu mardi 23 juin sous la présidence d’Isabelle Falque-Pierrotin, renouvelle et renforce son équipe de direction avec la nomination d’un Directeur général et d’un Secrétaire général.

  • Rémi LATASTE est nommé Directeur général de l’ANJ, l’Autorité nationale des jeux.

 

Rémi Lataste est ancien élève de l’université de droit et de l’IEP de Toulouse, de Sciences Po et de l’Ecole Nationale d’Administration (Promotion Robert Badinter). 
Rémi Lataste a commencé sa carrière en tant que magistrat administratif au tribunal administratif de Bordeaux (2011-2013). Il prend par la suite ses fonctions de directeur de cabinet du président de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts (2014-2017). En 2017, il devient chef de la mission restructuration des entreprises au sein de la Direction générale des entreprises du Ministère de l'Economie et des finances. Il est nommé Directeur général de l’ANJ à compter du 23 juin 2020.

 

  • Olivier TOURNUT prendra ses fonctions de Secrétaire général de l’ANJ, l’Autorité nationale des jeux à compter du 1er juillet 2020. A ce titre, il sera en charge de la mise en œuvre de la politique des ressources humaines, financières et logistiques.

 

Olivier TOURNUT est diplômé d’un DESS Gestion et administration des collectivités locales. Il a occupé plusieurs postes au sein de collectivités territoriales :  responsable formation et communication interne au Conseil Général de la Vienne (1996-1999),  chargé du recrutement et des relations sociales à la Ville d’Issy-les-Moulineaux (1999-2002), chef de cabinet du Maire d’Issy-les-Moulineaux (2002-2005) puis directeur des ressources humaines de la ville de Vincennes (2005-2008). Il a ensuite passé plusieurs années au sein de trois autorités administratives indépendantes en tant que Chargé des ressources humaines à la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) (2008-2010), chef du département des ressources humaines au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (2011-2012) puis Chef du service des ressources humaines de la Commission nationale de l’informatique et des libertés en 2012 et enfin directeur administratif et financier de la CNIL, à compter de 2014.

 

  • Par ailleurs, Albert ALLO a rejoint l’ANJ, en tant que C​hef de mission "Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme".

 

Albert ALLO a commencé sa carrière à la direction du budget. Il a notamment été adjoint au chef de bureau  sur les postes de synthèse des comptes sociaux puis de synthèse du budget de l’Etat. Il a ensuite rejoint la direction générale des Douanes et des droits indirects à la tête du bureau des contributions indirectes. Puis il a occupé le poste de  conseiller financier à Genève puis à New York à la représentation permanente de la France auprès des Nations Unies.  Il a été nommé directeur adjoint de Tracfin en 2012 où il a accompagné la montée en puissance du service dans la lutte contre les fraudes et le financement du terrorisme. Il a contribué à structurer l'organisation de Tracfin en direction des professions déclarantes et de l'international.

Contenus liés

Résumé en mots clés